L’immensité de l’océan méritait une œuvre à sa démesure (Sud Ouest)

Par Mathilde Bauthier

Lien vers la source

Sa première présentation en plein air, sur le sol du fronton n’est certes pas passée inaperçue. « Big Mama 1 » une oeuvre hors norme a également demandé une mise en scène particulière pour la séance photo par drone, orchestrée par l’artiste Andy Le Sauce, alias Andy bleu.

Après trois ans de travail, l’ambitieuse exposition XXL d’Andy Le Sauce, sera bientôt proposée, à une cinquantaine de capitales régionales ou nationales proches afin d’éveiller les consciences d’un grand nombre de scolaires, de leurs parents et du public aux questions environnementales.

C’est aussi une façon de compléter l’approche de cette problématique, en vulgarisant l’ensemble des dysfonctionnements marins. Ici, « Big Mama 1 » est l’une des deux pièces cardinales de l’exposition, synthèse de l’exubérance naturelle, d’un milieu non agressé, qui nous ramène aux temps où les océans n’étaient en aucun cas menacés.

Retour en haut
Les secrets de l'artiste peintre

Guide « Peindre et agir pour
défendre les océans »

À télécharger gratuitement !

Découvrez 12 astuces originales pour exprimer
votre sensibilité artistique en faveur des océans

Voici les compétences que vous allez apprendre en téléchargeant ce guide :